Un monde où les poupées sont le salut de l'humanité.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

About a girl [with Natsumi] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 13
Date d'inscription : 04/01/2013
avatar
Je suis Kirua Togashi
MessageSujet: About a girl [with Natsumi] [Terminé] Lun 7 Jan - 19:38

Demain, demain, demain

Ce mot ne cessait de perturber Kirua. La nuit commençait tout juste à tomber et déjà le temps semblait ce figer. Il avait allumer sa console pour faire une partie et tuer le temps. Il n'avait rien avaler de la journée sous le coup du stress. Il ne pouvait s'empêcher de fixer la porte à sa droite. Derrière elle ce trouvait la chambre qu'il avait dégager pour sa futur dolls. Une autre personne dans son appartement. Il n'avait jamais connu cela de sa vie. Ses mains ce crispèrent sur la manette et il ne put faire aucune partie. La faim le crispait encore plus, mais la simple idée de manger lui donnait envie de vomir tant son stress était élevé. Finalement au bout de trente minute d'essais désastreux, il coupa la console. S'en suivit des minutes interminables à fumer cigarettes sur cigarettes devant la fenêtre ouverte, jusqu'à ce que son paquet soit vide. Kirua pesta et noya son stress dans le café. Bien sûr cette idée lui parut nettement moins bonne après la sixièmes tasses et beaucoup moins encore quand tout son corps fut sujet à des tremblement nerveux. Il se saisit de son sweet et sortit faire le tour du quartier à pied pour s'épuiser et rentré ensuite s'écrouler de fatigue sur son canapé. L'air était glaciale, quand il foutait le visage de Kirua, cela lui donnait l'impression d'être coupé par de nombreuses lames de rasoir. Sa marche continua, au bout d'une heure il avait fait son tour, mais son corps n'était pas encore fatigué et il décida de poursuivre son escapade nocturne encore plus loin. Passant dans un quartier fréquenter, Kirua baissa la tête. Il ne pouvait pas, il en était incapable, se fondre parmi eux, avoir une vie normal, des amis. De nouveaux ,la même fureur qui c'était emparé de lui ce matin, refit surface. Il fallait que tout sa change et pour cela il avait besoin d'aide.

En effet ce matin Kirua devait remettre son travail de la semaine à son patron. Il se rendit donc, comme à son habitude, dans les locaux de l'entreprise. Arriver là-bas, il passa comme un esprit au travers des employés et arriva devant la porte donnant accès au bureau du patron. Après lui avoir permit d'entrer, il lui remit ses travaux que celui-ci s'empressa de lire. Kirua détestait ce moment d'attente interminable dans ce bureau, il n'avait qu'une seule hâte retourner dans sa forteresse de solitude, son sanctuaire, son havre de paix, son monde à lui, son appartement. Au bout d'une demi heure, le patron posa le travail sur son bureau et s'adressa à Kirua d'une voix hésitante

-Votre travail et bon comme d'habitude

Kirua inclina légèrement la tête pour dire merci et tourna les talons puis ce dirigea vers la porte. Mais au moment ou sa main toucha la poignée l'homme parla à nouveau

-Ecoutez mon garçon, vous faites du bon travaille n'ai rien à redire sur cela..mais votre comportement.. je veux dire, vous ne pouvez pas garder éternellement le silence quand quelqu'un vous parle, ce n'est pas .. ce n'est pas humain. Vous effrayez les autres employées à chacun de votre passage et on ma rapporté une altercation qui aurait mal fini entre vous et un employé de la compta.

Kirua serra légèrement les dents à ce souvenir. La semaine dernière, après avoir remit son travail, alors qu'il passait aussi silencieusement que possible, un employé eu le chic d'ouvrir la porte à ce moment-là et Kirua ce la mangea en plein visage. L'employé voulait simplement voir si, tel un fantôme il allait passer à travers. Kirua s'empressa d'envoyer son poing dans la figure de l'homme qui ce retrouva par terre le nez en sang et disparut aussi vite. Il ignorait alors que cet incident aurait autant d'incidence. Kirua ce retourna lentement puis baissa sa tête pur exprimer son regret devant le patron

-Ecoutez, je me moque de ce qui sais vraiment passez, même si les autres employés présents, qui sont aussi ses amis on dit que vous l'avez frappé sans raison apparente, ce dont je doute fort. Cependant je ne peux pas fermer les yeux sur cela. Mais comme vous êtes un bon élément je vais vous laisser une chance. Vous avez un mois pour devenir un minimum sociable et vous faire au moins un amis dans l'entreprise qui pourrez défendre votre cause. Allons je ne vous demande pas la lune tout de même, et si vous avez besoin d'aide pour apprendre à parler à quelqu'un vous pouvez toujours acheter une dolls haha


Kirua quitta le bureau totalement assommé par la nouvelle. Il se mordit les lèvres sous la rage. A cause d'un misérable petit coup de poing, il risquait de perdre son travail. Alors qu'il marchait lentement pour rentrer chez lui, il se rappela les dernier mots du patron. Acheter une dolls était la meilleur solution qu'il pouvait avoir. Seul la petite voix de la raison qui résonnait dans sa tête l'empêcha de foncer directement au magasin pour s'en acheter une immédiatement. Non il voulais attendre le lendemain pour être sur qu'il n'agissait pas simplement su un coup de tête. Etrangement, plus la journée avançait et plus l'idée ce fixa dans son cerveau jusqu'à ce que finalement en fin d'après-midi il prit sa décision finale: demain il achéterai une dolls. Alors commença sa longue errance. Après avoir traversé le quartier très fréquenté, il aperçut un chat qu'il décida de suivre pendant quelque temps. En le regardant, il se demanda si sa futur dolls allé en être un. Cela était sa grande question, qu'elle dolls allait-il choisir. Il baissa sa tête sous le poids de la question et accéléra le pas. Cependant, à la suite de cette action le chat qu'il suivait prit peur et s'enfuit laissant Kirua seul dans cette rue sombre et déserte. Il regarda à droite puis à gauche, puis secoua la tête d'un air satisfait et ce mit à marmonner les paroles une chanson tout en prenant le chemin du retour.

- But I'm a creep, I'm a weirdo
What the hell am I doing here ?
I don't belong here
I don't care if it hurts
I want to have control
I want a perfect body
I want a perfect soul


Etrangement le fait de chantonner fit passer le temps plus vite, et en quelques chansons a peine Kirua ce sur le seuil de çà porte. Il l'ouvrit et ce dirigea vers sa guitare. Il prit un médiator qui trainait par terre, s'allongea sur le canapé et commença à gratter. Il ne saurait dire combien d'heures s'écoulèrent avant que finalement ces yeux ne ce ferment. Il fut réveillé au petit matin par la télé qui était programmé pour servir de réveil. Dans un premier temps il eu envie d'envoyer le premier objet solide à porter de main dans l'écran plat. Mais alors que le brouillard ce dissipait lentement de son esprit, un mot lui revint en tête: dolls. Kirua se précipita debout. Il resta quelques seconde paralysé par la panique puis décida d'enfiler les plus beaux vêtement qu'il possédait, c'est à dire un sweet-shirt propre et neuf, et un pantalon assez large mais non déchiré. Il ce fit un rapide petit café qu'il bu d'une traite. Et après avoir fait un brin de toilette, c'est-à-dire, brossage de dents et décrassage du visage, il sortit de son appartement d'un pas déterminé. Les premiers pas fut rapide, mais plus Kirua s'approchait du magasin plus la minuscule boule qu'il avait à l'estomac commença à grossir et à devenir énorme. Les pas commençère à ce faire lourd et hésitant. Les derniers mètres étaient un véritable supplice pour lui. Il fut tenter d'abandonner et de retourner chez lui plus d'une fois. Mais il était las de toujours fuir, de trouver refuge dans la solitude, non tout cela devait changer et cela changerai aujourd'hui.

Il atteignit enfin les portes du magasin. Il les poussa avec le peu de forces qu'il lui restaient et faille s'évanouir une fois à l'intérieur. Sa vision ce brouilla légèrement. C'était la fin. Alors qu'il sombrait, la voix du vendeur vint le tirer du monde des rêves bleu. Ce dernier fort aimable lui proposa de faire le tour des cages et de trouver la dolls qui lui conviendrait le mieux. Kirua, d'un pas lent et prudent marcha au milieu des cages. Il était incroyablement étonné de voir des dolls en cages. Pour lui ce n'était que des être humains comme tant d'autres, il ne comprenait pas qu'ils pouvaient être des objets au yeux d'autres personnes. Il trouvait ces cages cruelles et dégradantes pour les dolls. Mais bien vite ses pensée ce brouillèrent à la vue des créatures de rêve qui se trouvaient derrière les barreaux. Kirua sentit monter en lui une bouffée de chaleur et un incroyable sentiment de gène sans qu'il ne puisse expliquer pourquoi. Il n'osait regarder d'avantage. Alors qu'il se risqua à un ultime coup d'oeil sur la gauche, il la vit, elle. Il eu comme l'impression de recevoir une énorme claque en plein visage et sentit le courage envahir son corps. Il ouvrit lentement la bouche et deux mots en sortir;

-Celle-là....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Date d'inscription : 05/01/2013
avatar
Je suis Natsumi
MessageSujet: Re: About a girl [with Natsumi] [Terminé] Mer 9 Jan - 13:07

Natsumi avait eu une semaine assez chargée, elle était partie en vacances chez des amies à elle pour se vider la tête depuis la mort de son créateur. Cela lui fit le plus grand bien et à la fin de la semaine, elle avait un peu hâte de retrouver sa ville. Le weekend arriva à grand pas et elle voulait passer une journée dehors pour pouvoir se dégourdir les jambes et se libérer l'esprit car elle était un peu perdue par rapport à la discussion qu'elle avait eu la veille. Elle voulait s'amuser mais également être joyeuse pour se sentir beaucoup mieux et partir peut être à la recherche d'un maître.

*Où pourrais-je aller?*

Elle réfléchit un peu puis eut enfin une idée, elle pensait aller jouer un peu à la plage au beach volley mais également au parc pour profiter au maximum du soleil. Elle se sentait libre et assez épanouie, elle s'était levée tôt pour profiter au maximum de la journée qui commençait à peine. Elle fit son choix puis arriva d'abord à la plage s'allongeant sur le sable et profitant un peu du vent, puis elle se releva et vit un peu plus loin, d'autres hybrides en compagnie d'humain. Pour la plupart, leur maître était des personnes assez gentilles mais surtout adorables tandis qu'elle, elle n'avait plus du tout de maître. Elle laissa l'heure tournait puis pensa à aller chercher à manger et ensuite avaler son repas dans le parc. Elle se leva et se dirigea d'abord vers un snack bar puis elle prit un chemin un peu éloigné se croyant en sécurité, elle marcha dans une rue assez sombre et malheureusement pour elle, celle-ci tomba dans un piège de la fourrière. Elle voulut s'enfuir mais n'eut pas le temps car un homme arriva derrière elle pour l'assommer. Elle tomba au sol complètement sonnée et resta évanouie toute l'après-midi qui suivit. Le soir ne se souvenant plus vraiment de rien, elle se réveilla et sentit un contact assez froid sur le sol. Elle ouvrit les yeux et poussa un cri d'effroi, elle se mit à pleurer et remarqua qu'elle n'était pas seule dans ce lieu abominable qui semblait être le marchand de dolls. Elle sécha ses larmes puis parla un peu avec les autres dolls enfermées autour d'elle et celles-ci confirmèrent ces craintes en lui disant que c'était bien dans ce lieu qu'elle se trouvait. Elle décida donc de se rendormir puis environ à cinq heures du matin, elle se mit à chantonner mais sans faire trop de bruit pour pas réveiller ses voisins de cage. Sa pensée première fut la suivante :

*J'espère pouvoir sortir rapidement de cet enfer*

Elle laissa le temps passait et répétait dans sa tête quelques paroles qu'elle trouvait pleine de sens mais surtout pleine d'espoir comme par exemple : la chance me sourira j'en suis sûre, il faut toujours garder espoir. Elle se roula en boule et se mit dans le fond de sa cage, elle posa ses mains au niveau de ses joues et s'endormit doucement jusqu'au petit matin. Elle fut réveillée par les rayons du soleil sur le devant de sa cage et ouvrit doucement les yeux. C'était son vrai premier jour qui commençait chez ce marchand et elle était déjà en proie au doute, elle entendit une clochette signe que des personnes étaient entrées dans le magasin, elle dressa les oreilles et s"avança à l'avant de la cage pour voir les nouveaux arrivants. Elle resta sage espérant voir quelqu'un s'approchait et se fut le cas car un homme s'approcha de sa cage mais il avait l'air d'être un peu mal puis elle entendit les mots.

-Celle-là....

Natsumi n'en croyait pas ses oreilles, elle se pointa du doigt pour bien demander s'il parlait d'elle et se demandait pourquoi il l'avait choisi elle. Elle espérait qu'il s'approche d'elle et pour être sûr qu'il parlait bien d'elle, elle osa quand même demander.

"Vous avez dit moi monsieur?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 13
Date d'inscription : 04/01/2013
avatar
Je suis Kirua Togashi
MessageSujet: Re: About a girl [with Natsumi] [Terminé] Jeu 10 Jan - 21:18

Quand les mots sortirent de sa bouche, son âme sembla s'échapper en même temps et son corps ce pétrifier. Il était tel une statue. La moindre petite parcelle de courage et de vie avaient disparut. Il était comme un condamné qui attendait que le bourreau remplisse sa basse oeuvre, ce qu'il fit d'ailleurs :

Vous avez dit moi monsieur?"

La voilà, la hache trancha net son cou. La statue qu'il était commença à se fissurait lentement jusqu'à tomber en morceaux. Intérieurement Kirua cultiver le vain espoir qu'elle n'avait pas entendue sa phrase. Entendre sa voix lui confirma son erreur. Et qu'elle voix, jamais Kirua n'avait entendue pareille mélodie. Cette voie lui faisait l'effet de la compilation de plus belles ballades rock qu'il avait écouté. Il avait l'impression qu'au moindre mouvement, la moindre respiration il allait mourir foudroyé par une n'importe quel force divine. Finalement sa respiration s'accéléra. Etrangement Kirua sentit une force nouvelle venant de sa poitrine. Kirua aimait s'inventer des signes divin. Pour lui cette force était qu'Odin lui envoyer à travers son yddrasil tatouer sur son coeur pour surmonter ce défis comme tous grand guerriers. Bien sur il n'en était rien, cette réaction était simplement due à son grand stress. Il porta la main sur son arbre de vie placer sur son organe et respira profondément et lentement pour ce calmer. Si il n'osait la regarder d'avantage il devait au moins lui répondre. Il ouvrit lentement la bouche mais au moment de prononcer le premier mot il se stoppa et ce contenta de hocher la tête pour confirmer ce que disait la dolls.

Le vendeur ouvrit donc la cage et les invitas à le rejoindre à la caisse pour régler. Il n'osait croire qu'elle marchait à côté de lui. Il garda la tête baissé jusqu'à la caisse et les main dans les poche qu'il ne sortit uniquement pour payer. Voilà il l'avait fait il avait acheter une dolls. Il avait accompli un grand pas, enfin selon lui. Mais il le savait, le plus dur restait à faire. Il sortit aussitôt du magasin, comme un coup de vent et marcha quelque pas. Soudain il se figea net, il se frappa la tête comme pour ce punir de sa propre bêtises. En effet, Kirua avait oublié sa dolls au magasin. Il repartit à toute allure au magasin. Une peur panique traversa son esprit. Et si maintenant qu'elle était libre elle avait quitter le magasin pour lui échapper. D'une certaine manière Kirua aurait était rassuré si elle l'avait fait. Il poussa la porte du magasin et la vit. Il n'avait encore jamais réelment posé ses yeux sur elle. Encore une fois il se changea en statue un peu comme une victime innocente devant la gorgogne. Mais, ici la créature mythologique n'était pas une femme laide à tête de serpent. Non c'était même tout le contraire, cette dolls, cette femme était la chose la plus belle qui lui avait était donné de voir. Ses cheveux, pareille au flamme le faisait fondre de passion, et leur légère ondulation l'hypnotisait. Ses yeux ,d'un violet profond, lui donnait l'impression de traverser on corps et son âme, l'unique fois ou il avait vu un tel violet c'était sur des pierre précieuse dans la vitrine d'un magasin. Ces lèvres étaient comme le chant des sirène à ses yeux, d'une beauté sans pareille mais si par malheur il cédait à la tentation il se damnerait. Sa poitrine lui semblait tout droit sortit d'un des hentai qu'il lisait dans son appartement. Une chose permit à Kirua de retrouver partiellement son esprit en dépit de la beauté de la créature. Cette choses était comique à ses yeux, à la fois drôle et mignon. En effet la dolls possédait deux oreille blanche ce qui faisait plus que contraster avec la couleur de sa chevelure. En les fixant, un début de sourire ce dessina sur ses lèvres et le courage revint à la charge dans son esprit. Il fit singe à la dolls de le suivre et partit dans la rue. Pour lui c'était un test.

Si elle lui fait confiance, elle le suivrait et lui plaça sa confiance en elle et décida de ne pas ce retourner pour vérifier qu'elle le suivait bien. L'autre raison non officiel, c'est que si il reposait de nouveau les yeux sur elle, il ne pourrait contrôler sa gène et deviendrait d'une rougeur qui rendrait jalouse n'importe qu'elle tomate. Il marcha lentement dans les rues pour être sur de pas pas semer la dolls. Il ne pouvait qu'imaginer la profonte criante qui devait envahir la dolls, après tout il n'avait pas encore décroché un seul mot et à la manière dont il l'avait regardé, elle pouvait croire qu'un maitre totalement pervers et obsédé l'avait acheter pour ce livrer avec des vices inimaginables. Kirua aimerait se retourner pour la rassurer, lui dire qu'elle n'avait rien à craindre, qu'elle n'était pas une esclave ou un jouet sexuelle pour lui mais simplement la solution à tous ses problème sociaux. De toute façon Kirua se doutait que si il lui parlait de ses elle prendrait ses jambes à son coup, du moins si elle ne l'avait pas déjà fait. Il vit l'immeuble ou il vit en vue et un frisson lui parcourut l'échine.

Il fit les derniers pas avec la même difficulté qu'il avait éprouvé avant de rentrer dans le magasin de dolls. Il prit les escalier jusqu'au deuxième étage puis après avoir passer les trois premières portes, il tourna sur la gauche et se stoppa. Il mit lentement les mains dans sa poche et en sortit son paquet de cigarette. Il en glissa une entre ses lèvres qu'il s'empressa d'allumer. Lo'deur du tabac et la fumée qui emplit ses poumon le calma et lui donnèrent le courage de pronnoncer les mots suivant

-Et voilà.. c'est.. c'est ici que.. que je vis..

Il ferma les yeux et serra les detns tout en ce demandant si il ne parlait pas au vent. Son coeur s'arreta de battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 19
Date d'inscription : 05/01/2013
avatar
Je suis Natsumi
MessageSujet: Re: About a girl [with Natsumi] [Terminé] Mer 16 Jan - 12:37

Natsumi regardait le jeune homme qui paraissait totalement perdu même un peu louche selon elle car on aurait dit qu'il ne tenait pas trop sur ses jambes et qu'il était vraiment pas à l'aise d'être dans ce lieu. Elle attendit une réponse de sa part pour être sûre qu'il parlait bien d'elle mais rien ne sortie de la bouche de l'humain. Elle baissa alors les oreilles ayant perdue le sourire qu'elle avait eu quelques secondes avant en espérant que ce soit elle qui fut bien choisie. Elle alla se mettre dans le fond de sa cage et se mit à pleurer, elle avait eu de l'espoir et là ben tout était perdu mais cependant elle n'avait pas lâché son regard sur lui et le vit hocher la tête pour lui répondre oui.

Elle se releva alors et retourna vers l'avant de la cage contente que la réponse de celui-ci arrive enfin même s'il n'y avait pas de son qui était sorti de la bouche de celui-ci. Elle sécha les larmes qui étaient sur son visage et attendit alors avec impatience que le vendeur ouvre sa cage quelques secondes plus tard. Son coeur battait fort elle allait enfin pouvoir sortir et elle eut de la chance que ce soit plutôt rapide. Elle épousseta un peu sa robe après que le vendeur lui ait ouvert la porte puis se dirigea vers le bureau pour rejoindre l'humain pour qu'il puisse remplir les papiers d'adoption et payer le prix. Elle s'approcha alors doucement de l'humain pour le remercier mais sentit un léger malaise, il avait toujours la tête baissée et n'avait pas osé la regarder même durant quelques secondes pour lui dire qu'il était content de l'avoir à ses cotés.

Elle recula pour aller porter son attention sur les différents colliers vendus pour pouvoir s'en choisir un à porter pour montrer qu'elle appartient à cet homme. Elle regarda pendant de longues minutes et entendit la clochette de l'animalerie sonnait, elle n'y prêta pas trop attention puis quand elle se retourna son nouveau maître était parti. Elle ouvrit de grands yeux et regarda le vendeur qui ne comprenait pas trop non plus ce qu'il se passait. Elle baissa les oreilles ainsi il l'avait acheté juste pour qu'elle puisse de nouveau être dehors? c'était vraiment illogique pour elle.


*Suis-je vraiment inutile pour lui?*

Plusieurs questions se bousculaient dans la tête de la renarde, elle avait peur pourquoi avait-il payé alors que là ben elle était seule toujours dans le magasin? La clochette se fit de nouveau entendre quelques secondes plus tard et celui-ci était de nouveau devant elle. Elle lui adressa quand même un sourire pour le rassurer et ne pas lui montrer qu'elle était déçue par sa réaction car peut être il était comme ça de nature. Cependant encore une fois aucun son ne réussit à sortir de sa bouche, elle soupira et vit quand même qu'il lui faisait signe de sortir. Elle n'aimait pas trop parler par signe mais là il semblait vraiment craintif ou très timide enfin selon elle. Elle remercia le vendeur puis sortie de l'animalerie.

Elle espérait entendre maintenant une parole de celui-ci vu qu'ils étaient dehors mais toujours rien, elle se sentait un peu mal. Elle savait que des fois elle parlait trop mais là elle a juste dit cinq mots rien d'autre. Elle le suivit commençant à fredonner une chanson dans sa tête pour se passer le temps et marcha doucement. Après la première chanson fredonnée, elle porta quand même son regard vers lui et il était toujours muet comme une carpe. Elle baissa les oreilles et fut triste comme si en fait ben elle était une sorte de boulet pour lui.


* Je sens que je vais m'amuser moi quand on sera à la maison *

Elle marcha un peu plus vite et regarda les différentes vitrines quand elle passait devant les magasins, elle voulait s'arrêter pour voir s'il faisait attention à elle mais il risquait de la distancer et elle se retrouverait abandonner de nouveau et de plus, il ne risquerait pas de le remarquer. Elle soupira et était presque à son niveau pour l'observer, attendant encore même un simple regard mais toujours rien. Les poils de ses oreilles se hérissèrent elle commençait à avoir peur, allait-elle être séquestrée? toujours les mêmes questions mais là elle avait peur pour elle même.

Un immeuble se dessina un peu plus loin il avait ralenti la cadence et semblait avoir du mal à marcher, c'était vraiment bizarre. Elle ralentit alors elle aussi sa marche et entra dans l'immeuble puis le suivit jusqu'à sa porte d'entrée et le vit prendre une cigarette. Elle se mit assise dans la cage d'escalier pendant qu'il fumait ne s'attendant pas à ce qu'il prenne enfin la parole. Elle l'écouta et lui répondit ensuite attendant qu'il avance un peu dans sa clope.


"Enfin un mot sort de votre bouche maître, d'accord l'immeuble à l'air nouveau, j'ai hâte de voir l'intérieur de votre demeure"

Elle attendit qu'il ait fini sa cigarette pour le rejoindre et attendit qu'il ouvre la porte de son appartement.

RP Clos suite chez Jack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: About a girl [with Natsumi] [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

About a girl [with Natsumi] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Never trust a pretty girl with an ugly secret... [terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» London Stiller...she's a special girl
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dolls Master :: Hors R.P. :: Rps Finis-