Un monde où les poupées sont le salut de l'humanité.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Rien que moi [100 %]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 7
Date d'inscription : 19/06/2013
avatar
Je suis Alistair
MessageSujet: Rien que moi [100 %] Mer 19 Juin - 18:20




- Alistair -


 « Sourit même si tu es triste, sourit toujours »


FICHE D'IDENTITE



    NOM : aucun
    PRENOMS : Alistair (Ali)
    AGE : 24 ans
    ORIENTATION : Bisexuel
    DOCILE OU REBELLE : Docile
    RACE : Doll
    SITUATION : Célibataire
    TAILLE : 1m 85
    SIGNE PARTICULIER : le fait qu’il est les yeux verrons

 
My Body ~



    Son apparence général : Alistair ressemble à un humain tout à fait normal personne ne pourrait deviner que c’est une doll, rien à par sa marque d’esclave  indélébile. Le jeune homme est de taille moyenne, mais sa corpulence elle est trop faible. Sa musculature est inexistante, on voit à peine ces muscles se dessiner sous sa peau. Une peau très pâle virant presque au blanc cadavérique. Celle-ci est généralement très froide, en plus elle a tendance à marquer facilement, on voit toute suite quand il est battu.


    Son visage : Seul ses cheveux et ses yeux mettent un peu de couleur sur son visage. Ces cheveux sont blond très blond, si blond que certaine de ces mèches sont blanches. Ces derniers sont plutôt courts avec une mèche tombant vers la droite juste au-dessus de son sur-cil. Des sur-cils fins de la même couleur que ces cheveux se dessinant au-dessus de deux grands yeux, son œil gauche est bleu comme l’océan et son droit est vert comme les prairies. Ce découpe ensuite son nez puis ces lèvre. Son visage fini par un menton ni trop rond, ni trop pointu apportant pourtant une finesse à se visage qu’on pourrait qualifier de féminin.


    Son corps : son buste est plus en I quand V mais cela n’est pas moche pour autant. La partie de lui qu’Alistair déteste le plus est son dos, lui qui porte à jamais les traces de son esclavage. Ce dernier est parcouru des cicatrices, elles sont reconnaissable entre mille par leurs finesses et leurs longueurs : ce sont des cicatrices laissés par des coups de fouets. Sa chute de reins, elle s’accorde avec son visage, elle est féminine tout comme ces hanches. Ensuite se déroule deux jambes assez longues et fine. Elles se finissent par des pieds de petite taille par rapport à sa hauteur.
    Son style vestimentaire : Disons qu’Ali n’a pas vraiment de style vestimentaire particulier. Il s’habille un peu avec ce qu’on lui donne vu que tout lui va. Même si le garçon a un faible pour le costume fait d’un chemine, d’un pantalon et d’un veston le tout en noir et blanc de préférence. C’est comme pour les accessoires, ce dernier aime bien les colliers ou les bracelets comme les bagues, mais il n’en porte que si on lui en donne.


    Autre : La doll est tatoué à l’intérieur de la cheville le signe de son esclavage qui est une rose noir symbolisant sa non liberté.


My Character ~



    Sa personnalité : Alistair pourrait très bien être « Candide » de Voltaire. Un enfant aillant grandit dans le bonheur avant de découvrir la vérité sur cet horrible monde. Sauf que contrairement à « Candide » lui n’a pas perdu son optimiste, il tente toujours de voir le bon côté des choses même s’il y en a pas. Il ne verra jamais que le mal chez une personne ou du moins lui trouvera toujours une qualité. Ali doit être la seul personne capable de trouver des qualités à Satan lui-même ! Bien que le garçon soit quelqu’un de très émotive aillant facilement les larmes aux yeux malgré c’est vingt-cinq ans, il n’empêche qu’il sourira toujours. La plus part pense que le jeune homme est idiot à cause de son sourire alors qu’en réalité le garçon est loin d’être stupide. Même si le blond ignore en beaucoup de choses, il apprend très vite. Son oncle a pu constater dans le passer qu’il suffisait de lui montrer maximum cinq fois un mouvement pour qu’il le retienne par cœur et ne l’oublie plus. C’est quelqu’un de doux et serviable qui apprécie s’occuper des autres. N’étant pas quelqu’un de rancunier, il vous aidera même si vous lui avez fait du mal peu de temps avant. Sinon c’est une personne droit qui quand il s’engage ou fait une promesse reste fidèle jusqu’à avoir accomplie ce qu’il devait accomplir même si cela doit lui prendre le restant de sa vie. Etant maladroit et tête en l’air, il a appris à devenir très organiser avec le temps. Malheureusement pour lui, le jeune homme n’est pas doué en combat, il a dû se spécialisé dans les tâches manuelles. La doll est quelqu’un d’assez tactile et câlin, bien que souvent il n’ose pas. Je crois qu’on a un peu fait le tour de notre homme heureux, il est simple mais heureux.


    Ses goûts : Comme la personnalité d’Alistair ses goûts sont simples. Le garçon  est un fana tout ce qui est aciduler par logique son fruit préférer est le citron. Le jeune homme est terrorisé par les orages, le moindre éclaire ou grondement le pétrifie. Le jeune homme adore le froid le supportant très bien ce n’est pas le cas pour la chaleur ou le soleil. Pour le reste de ses goût découvrez les en le rencontrant !


My Life ~



    *Où suis-je ? D’où je viens ? C’est quoi cette lumière ? J’entends une voix ? Que se passe-t-il ? *.Doucement il ouvrit les yeux mais les referma directement éboué. Il dû recommencer plusieurs fois l’opération avant de pouvoir les garder ouvert. Devant ses yeux une tache se dessinait flou et en mouvement. Petit à petit, la tache se figea et devient plus nette prenant la forme d’un homme d’environs vingt-cinq ans souriant. Ces yeux noir observait le garçon mais ne semblait pas lui vouloir lui faire du mal. Doucement, il se releva et remarqua qu’il se trouvait allonger dans un lit et que cet homme était assis à côté de lui. L’enfant se redressa d’un bond sur son lit mais dû se calmer car sa tête se mit à tourner. Il commença à tomber sur le côté mais fut rattrapé par l’autre << Tu ferais bien de rester coucher ou du moins assis. >>. Il l’installa en appuis sur des coussins, le petit garçon si faible. << Qui êtes-vous ?>> demanda-t-il en se blottissant dans les coussins apeuré regardant l’autre apeuré. << Je suis Mio Akira. Tu n’as rien à craindre de moi. De plus on va vivre un moment ensemble, d’accord>> répondit l’homme en passant une main dans les cheveux du môme. Il hocha la tête avant de le regarder << Comment je me nomme ?>>  demanda le blond. L’homme posa ses deux doigts sur son front appuyant un peu et annonça << A partir d’aujourd’hui, tu t’appelleras Alistair !>>. Il hocha la tête une nouvelle fois.


    Comme l’avait dit le jeune homme, Alistair vécu avec lui jusqu’à ces vingt-deux ans. Il avait pris l’habitude de l’appelé <>  et de le considérer comme telle. Mio lui avait appris qu’il n’était pas humain, il lui avait expliqué ce qu’il était une doll. Il lui avait appris comment se comporter avec les humains et surtout comment les servir aussi bien dans les tâches physiques, que mentales. De tout son enseignement, la doll apprit une chose qu’il devait toujours sourire en toutes circonstances. Pendant tout son enseignement, le jeune garçon n’eut que peu l’occasion de voir le monde extérieur et toujours en compagnie de son oncle. Le lendemain de ses vingt-trois ans, le jeune homme fut levé à l’aube pour l’emmener dans un endroit nommé « centre de dressage » pour finir son apprentissage. Sans protester, Alistair avait suivi l’autre en souriant près à entrer dans ce centre. Arriver devant le centre deux hommes vint les accueillir. Ils conduisirent la poupée dans une salle tout au fond du centre. C’est alors qu’une longue année de torture commença. Le jeune homme ne savait pas pourquoi mais il était devenu le souffre-douleur des employer qui le frappait, fouettait pour se « détendre » disaient-ils. Ils avaient même coupé ses longs cheveux pour mieux voir assez à son dos. Souvent on entendait le garçon murmurer « pourquoi mon oncle ? Pourquoi ? ». Bien qu’il savait que son propriétaire était un trafiquant d’esclave, il ne pensait pas qu’il l’aurait vendu lui surtout à des gens comme cela. Il s’était trompé… Même pendant qu’on leurs torturai, Ali gardait le sourire alors que ces larmes se mélangeaient à son sang. En plus d’avoir brisé le garçon physiquement, il l’avait grandement blessé mentalement rendant sa personnalité assez maniable comme une poupée de cire. Combien de temps allait encore durer cette torture ? Jusqu’où comptait il le briser ?



© BY CONFITURE - NE PAS REDISTRIBUER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 38
Date d'inscription : 01/03/2013
Age : 20
avatar
Je suis Eri Kimira
MessageSujet: Re: Rien que moi [100 %] Mer 19 Juin - 18:40

Bienvenue parmi nous :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 51
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 23
Localisation : Dans mon manoir
avatar
Je suis Mademoiselle Madoka
MessageSujet: Re: Rien que moi [100 %] Mer 19 Juin - 18:54

Bienvenue à toi Alistair :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ile-esperia.forumgratuit.org/
Messages : 24
Date d'inscription : 22/12/2012
avatar
Je suis Dieu
MessageSujet: Re: Rien que moi [100 %] Mer 19 Juin - 19:02

Valider pour ma part. N'oublie pas les recensements et autres fiches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dolls-master.forumactif.org
Je suis Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rien que moi [100 %]

Revenir en haut Aller en bas

Rien que moi [100 %]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire
» Rien pour écrire à sa mère...
» Plus rien, ni personne. (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dolls Master :: Bienvenue à Dolls City :: Fiches Validées :: Dolls Hommes-