Un monde où les poupées sont le salut de l'humanité.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Du cobaye à la jeune femme[Alexis] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 36
Date d'inscription : 02/01/2013
avatar
Je suis Ephéline
MessageSujet: Du cobaye à la jeune femme[Alexis] [Terminé] Jeu 3 Jan - 20:28

Ephéline venait de se réveiller dans sa chambre du moins ce qui lui servait de chambre. Elle n'était pas seule, il n'y avait pas qu'elle. Les autres filles était plus domestique, elle ne leur ressemblait pas du tout, plus sauvage dans sa façon. Tellement original dans sa façon d'être, que les autres ne fessait pas attention à elle. Elle alla prendre une douche, elle chantait souvent sous la douche. Elle fessait fuir souvent les autres filles pourquoi bonne question. Elle était assez longue sous sa douche, elle ne voulait pas défilée devant les acheteurs potentielle. Du moins des acheteurs, seulement les gérants et quelque employer qui vienne chercher des dols pour leur boutiques. Le pire dans tout cela c'est qu'il les regarde de haut en bas. Rien que d'y pensée elle en avait des frisons, car elle n'aimait pas cette sensations désopilantes sur elle. Quand on regarde une femme c'est avec grâce, amour, passion, elle voulait qu'on la considère avec un peu plus de respect qu'un bout de viande. Elle méritait mieux que cette vie, elle avait enfin fini de prendre sa douche, elle enfila un essuie. Tellement pas pudique elle sortit de la sale de bain, pour aller dans sa chambre. Bon presque tout les scientifique pouvait la voir à moitie nue, elle s'en fichait. Elle avait prit l'habitude être appeler cobaye raté. Ben oui tu fais que personne ne voulait l'acheté, en même temps elle fessait tout pour cela. Elle répondait de assez souvent au scientifique et on ne parle même pas des vendeurs qui ose la toucher. Elle était bientôt arriver dans sa chambre après avoir déambuler dans ses couloirs. Elle prit des sous-vêtements, une tunique de danseuse. Elle aimé danser alors par moment elle allait danser sur le toit de l'immeuble. Comme toujours elle était seule, tout les filles étaient occupé à se pouponner pour être vendu à un maître potentielle. Elle se mit à danser sous le soleil bien matinal, se laissant porté par le vent, un vent frais et doux. Le temps passait et l'heure fatidique arriva bientôt. Elle ne voulait pas y pensée, car à chaque fois elle posait la même question et personne ne lui répondait car elle n'avait pas lieux de savoir. Une jeune fille vient la chercher, n'osant pas trop la déranger pendant son exercice de peur de se faire frapper, pourtant elle ne frappait que très rarement une femme. Pour cela il fallait la pousser à bout, seule celle qui ose le risque gros car elle se bat comme un homme. Elle fini par la remarqué et lui sourit. La pauvre avait eu peur, pourtant c'était un sourire amicale. Elle décent pour rejoindre les autres et encore le même rituelle que d'habitude. Elle en avait marre, mais vraiment marre de cette situation. Pour une fois cela fut vite expédier, il choisi quelque filles et partis. Elle était contente de cela, elle sortit bien sure les autres fille n'était pas contente car elle n’ont pas était choisient et comme toujours c'est Ephéline qui prend. Elle avait envie de prendre l'aire, elle alla dans la cour extérieure , celle-ci se trouvé juste derrière la pièce commune qui sert d’expositions.

Et toi pauvre idiote, par ta faute on n'a pas été choisis

Elle ne fit semblant de rien, regardant le ciel bleu.Elle aimait le regarder, cela lui procurai un sentiment d’appartenance. Mais la jeune fille ne voulait pas la laisser tranquille, elle lui fonça dessus. Ephéline n'était pas contente du tout, elle attrapa la jeune fille et se mit à la frapper. Quand elle voulait, elle pouvait être violente, une vrai sadique. Elles se battent, dans l'herbe , tout les autres les regardait sachant déjà qui allait gagnez. Le combat dura un moment, la pauvre jeune fille qui avait commencer ne se releva plus au bout de quelque minute. En effet elle était bonne à mettre à la poubelle. Ephéline sent sortait avec quelque bleu sur le corps. Elle était à genoux une mèche sur son visage, elle regarder le ciel à nouveau cherchant les réponse de son cœur. Les autres filles ramassait la pauvre jeune fille du moins ce qu'il en restait . Ephéline perdu dans ses rêver éveiller d'une nouvelle vie.


Dernière édition par Ephéline le Ven 4 Jan - 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Date d'inscription : 01/01/2013
avatar
Je suis Alexis Ayano
MessageSujet: Re: Du cobaye à la jeune femme[Alexis] [Terminé] Jeu 3 Jan - 22:44

Alexis vivait dans une petite maison qui se trouvait tout près du port, il aimait aller voir les bateaux mais aussi les personnes qui partaient en voyage car des fois il apprenait plein de choses en les écoutant parler de ce qu'ils avaient pu voir. Un beau jour, celui-ci avait fait une très belle rencontre dans le parc et en plus, il y avait de la neige qui tombait et il était vraiment très heureux car il aime regarder la neige. En effet, il avait rencontré une très jolie néko du nom de Nanase et celle-ci était devenue sa doll personnelle, mais du fait qu'il était serveur, il ne passait pas trop de temps à la maison et il avait peur que sa doll néko s'ennuie de trop et veuille partir de la maison à cause du manque de temps qu'il lui offrait. Il réfléchit un peu et trouva alors une idée qui était pourtant logique et qui aurait du lui effleurer l'esprit largement avant:

* Je vais aller chercher une autre doll comme ça elles seront deux et le temps passera beaucoup plus vite pour elle et en même temps y a encore une chambre de libre à la maison.*

Il souria content de l'idée qu'il avait eu même s'il aurait un peu plus d'occupation en rentrant chez lui mais ce qu'il voulait, c'était apporter du bonheur à Nanase et à quelqu'un d'autre. Vu qu'il avait une doll hybride, il se dit que peut être une doll humaine femme pourrait convenir car cette différence pourrait peut être les rapprocher. Cependant, l'idée d'aller chez le marchand de doll l'embêta un peu car il ne pourrait pas trouver la doll qu'il désire parce qu'il avait déjà réfléchit à quelques critères. Il repensa au fait qu'il existait un laboratoire de doll qui se trouvait un peu plus loin et donc peut être trouvera-t-il la perle rare qu'il cherche ou sinon il demanderait la création de celle-ci contre de l'argent mais il s'en fichait un peu car il avait mis de l'argent de coté. Il prit alors une feuille et commença à écrire les critères qui semblaient importants pour lui, ceux ci étaient qu'elle soit sûr d'elle, jolie, marrante, rêveuse et qui sait se battre. Se fut à cela qu'il pensa en premier et il voulait partir travailler tranquille sans avoir une boule au ventre en laissant Nanase seule à la maison car il avait peur pour elle. Une fois la liste finie, il alla se coucher pour pouvoir attaquer la journée du lendemain du bon pied.

*Bon demain je pars au laboratoire de Doll, j'espère vraiment trouver la perle rare pour s'occuper de Nanase mais aussi qu'elle soit heureuse *

Il garda cette pensée en tête puis s'endormit la dessus, le temps passa doucement et il passa une nuit assez calme rêvant un peu de tout et de rien. Le lendemain matin comme prévu dans son esprit, il s'était levé de bonne heure, il laissa un mot sur la table pour prévenir sa doll qu'il reviendrait plus tard en compagnie de quelqu'un. Il alla s'habiller enfilant comme d'habitude un pantalon noir et un haut blanc pour changer puis ensuite quand il fut enfin prêt, il sortit sa petite voiture blanche et se dirigea jusqu'au laboratoire de Doll. Le trajet se passa bien, il n'y avait pas grand monde sur le chemin qu'il avait pris et il arriva une petite vingtaine de minutes plus tard à l'endroit convenu. Il sortit de sa voiture et entra ensuite dans une salle, qui devait être la salle d'exposition car il y avait devant lui un peu moins d'une dizaine de doll. Il marcha doucement et s'avança vers chacune d'elle, il avait sorti son bout de papier et regarda chacune des filles de loin et demanda à un scientifique:

"Excusez moi je cherche une doll qui a les critères suivants est-ce ce que vous en avez une qui correspondrait à mes attentes?"

Il sortit alors la liste de son poche et la montra, le scientifique lu et avait eu une petite idée mais n'était pas sûre que cela puisse vraiment convenir. Cependant pour montrer que les dolls exposées devait être vendues, il les représenta au jeune homme. Alexis repassa devant chacune d'entre elles pour les écouter et demanda si certaines répondait à un voir plusieurs critères mais il n'y en avait aucune qui pourrait être sa perle rare. Le jeune homme soupira puis remarqua qu'il y avait une porte un peu plus loin. Il demanda alors au scientifique s'il y avait des dolls juste derrière et celui-ci lui avait répondu que oui. Il souria puis se dirigea doucement vers la porte et commença à sortir, il regarda alors dehors les dolls présentes et son regard fit le tour certaines étaient vraiment très belle, il souria à l'une d'elle puis tout en continuant à avancer, il remarqua qu'il y en avait une qui était seule sur l'herbe et qui regardait en l'air. Il ne pouvait pas trop l'approcher pour le moment car les autres dolls étaient venues près de lui en espérant être choisies mais lui il avait eu un petit coup de coeur pour celle qui était au sol et il s'en approcha doucement se demandant comme elle allait réagir à cette approche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 02/01/2013
avatar
Je suis Ephéline
MessageSujet: Re: Du cobaye à la jeune femme[Alexis] [Terminé] Sam 5 Jan - 11:53

Ephéline toujours plongée dans ses pensées ne fit pas attention à ce qui pourrait se passer. Le ciel était d'un bleu clair, les nuages se reflétaient dans ses yeux. Elle se posait toujours autant de questions, mais ne voulant pas trop déranger les scientifiques encore une fois, elle resta là. Ne bougeant plus, le vent soulevait légèrement ses cheveux. Ne voulant pas que les autres filles viennent la déranger, elle se mit à chanter. Des paroles sortirent de ses lèvres et quand le son se mit à sortir, les oiseaux s'approchaient, mais les autres filles fuyaient.

Quand les mots s'arrêtent sur tes lèvres, dis-moi quand
Sauras-tu dire que nos cœurs ont vu trop grand
Les étoiles tombent une à une
Les bougies sont de fortune
Et ces vagues de nausées,
Tu vois, j'ai l'âme enserrée.


Elle avait sorti ces quelques mots sans savoir qu'il y avait une personne non loin d'elle. Elle n'avait pas senti sa présence ; en même temps, elle n'était pas devin. Il était tellement proche d'elle, qu'elle en fut assez surprise, car personne n'osait l'approcher. Il ne devait pas savoir qui elle était, les autres filles étaient jalouses, car il ne les avait pas vraiment calculé, mais tout cela Ephéline ne le savait pas, car elle était dehors depuis un bon bout de temps. Elle plongea son regard dans ses yeux, le fixant en se demandant ce qu'il venait faire ici. A tous les coups, c'était un maître, encore un homme qui prenait les femmes comme des objets. Dans toute sa splendeur, elle se releva et se mit en quelque sorte à sa hauteur tout en lui esquissant un petit sourire.

Bonjour, puis-je vous renseigner ?

Elle n'avait pas l'habitude qu'un homme vienne l'approcher. Ils la fuyaient tous - allez savoir pourquoi ? Est-ce qu'elle pourrait lui poser ses questions ? Généralement, il n'aimait pas cela, préférant une femme qui se taise. Elle le fixait toujours, admirant ses beaux yeux orangé, on dirait un coucher de soleil.

J'aime bien la couleur de vos yeux, on dirait un coucher de soleil en été

Elle lui sourit sans vraiment savoir pourquoi, en y réfléchissant bien, il n'était pas comme les autres, il avait l'air gentil. Son regard n'était pas froid et obsédé envers elle.

(hors rp: désoler un peu court )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Date d'inscription : 01/01/2013
avatar
Je suis Alexis Ayano
MessageSujet: Re: Du cobaye à la jeune femme[Alexis] [Terminé] Sam 5 Jan - 21:27

Alexis continua à s'approcher petit à petit de cette jolie doll qui était restée par terre. Au fur et à mesure qu'il approchait il pouvait entendre la magnifique voix de celle-ci qui chantait une chanson, sa voix était vraiment mélodieuse et belle. Il voulait lui dire mais les autres dolls continuaient à traîner autour de lui, il commençait un peu à en avoir marre d'être ainsi coller par celles-ci. Il en déplaça certaines et en regarda d'autres puis fit un non de la tête pour leur faire comprendre qu'elles ne l'intéressait pas. Elles furent déçu et s'en allèrent un peu plus loin, il avait enfin le champ libre pour aller voir la jeune femme qui était toujours au sol. Il attendit qu'elle ait fini sa chanson avant de s'approcher un peu plus d'elle et de la regarder avec un beau sourire sur le visage. Elle s'approcha ensuite encore plus près de lui et lui avait posé une question, il répondit alors :

" Ah euh, en fait je cherche une doll selon quelques critères et vous êtes vraiment très jolie"

Il avait légèrement rougi après avoir fini sa phrase puis il remarqua qu'elle le regardait d'une manière assez sincère selon lui. Les dernières dolls qui étaient encore présentes étaient reparties vers la porte de la salle d'exposition après qu'il ait adressé la parole à la jeune fille. Il regarda autour de lui et l'autre doll la plus proche était au moins à une quinzaine de mètres, Alexis ne comprenait pas trop pourquoi cette distance et n'osa rien demander. Il continua à sourire puis la remercia pour le compliment.

"C'est vrai ce que vous dîtes beaucoup de personne me le disent également mais pourrais-je savoir votre nom jolie demoiselle?.

Il espérait qu'elle puisse aussi répondre à quelques un de ses critères puis il l'observa un peu mais sans trop s'attarder et remarqua qu'elle avait quelques bleus sur le corps. Il avait un peu peur pour elle et la regarda encore un peu et crut comprendre la distance maintenant des autres peut être que celle-ci était une bagarreuse. Ainsi elle pourrait remplir un autre de ses critères, il posa alors quand même la question.

"Vous savez vous battre? et pourquoi avez-vous des bleus sur le corps vous avez mal?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 02/01/2013
avatar
Je suis Ephéline
MessageSujet: Re: Du cobaye à la jeune femme[Alexis] [Terminé] Dim 6 Jan - 19:55

Ephéline resta planté comme un arbre devant lui, se demandant ce qui aller ce passer. Après tout il est ici pour trouvé une dols. Elle avait tellement de question mais sans réponse est-ce qu'il voudrai bien répondre à ces question. Tant de chose à apprendre, tant de chose à comprendre mais personne pour les expliques, elle aurait aimé que quelqu'un lui apprenne tout cela.Mais qui voudrai bien, est-ce cette inconnu au yeux orangé ou une autre personne. Dans tout les cas elle aimerai que ce soit lui,c'est beau de rêver. Il fini pas ouvrir la bouche, elle pu entendre sa voix. Elle la trouvai douce à entendre, pas agressive une vrai mélodie. Il lui expliqua qu'il cherchai une doll, elle avait vu juste mais elle devait avoir quelque critère. Lesquels ? Elle était étonneé de voir une personne chercher quelqu'un avec une tels précision. De plus elle ce fit complimenter, cela étant rare, pas si rare que ça en effet. Mais la plupart des personnes qui lui disaient cela son affreuse et mal polie la plupart du temps c'est comme si elle était un bout de viande. Elle voulait en savoir plus sur les critères de celui-ci.Il répondit à son compliment, mais elle n'était pas la première à lui dire. Il devait en faire craqué des filles avec ses yeux. Elle c'était présenté, elle fut surprise car elle la fait spontanément. Elle avait aussi demander son nom, d'habitude elle ne intéresse pas au humain. Lui ferai telle confiance, cela serai une première, on dit souvent qu'il faut un début à tout.

Et bien dite moi vos critère, au fait je m'appelle Ephéline et vous ?

Elle le regardai impatiente de savoir ses critères. Elle ne se reconnaissait plus, mais bon tout cela allai prendre fin. Car on pouvait facilement observer que les autres filles ne s'approchaient pas d'elle. De plus elle a des bleus sur le corps signe quelle c'est battu ou saurait battu. En effet il vit les marque sur son corps et lui posa la question. Ephéline n'aime pas le mensonge donc du lui dire la vérité.

Oui je me bat, j'ai tendance à être violente quand on l'est avec moi. Sinon la plus part du temps je ne fais pas attention aux autres.

Elle le regarda droit dans les yeux, plongeant son regard bleu ciel dans le siens orangé. Son regarde était intense, elle arrêta après quelque minute ne voulant pas le faire fuir. Pour une fois qu'on voulait bien lui parler, elle fini par craqué et posa c'est fameuse question.

Excuser moi, mais j'ai des question auquel j'ai aucune réponse voulez vous bien y répondre ?


Il fallait d'abord lui demander si il voulait bien répondre, après tout il n'était pas obliger. Elle avait un peu peur qu'il s'enfuit ailleurs vers d'autres dolls inconnue comme toujours. La plus part des hommes le fessait pourquoi pas lui, serait-il l’exception. Trouvera telle sa place à ses cotés , serait-elle déçu comme les autres fois. Son cœur était serré dans sa poitrine, espérant qu'il soit le bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Date d'inscription : 01/01/2013
avatar
Je suis Alexis Ayano
MessageSujet: Re: Du cobaye à la jeune femme[Alexis] [Terminé] Lun 7 Jan - 14:35

Alexis continua à sourire à la jeune femme, elle était semble-t-il une vrai bagarreuse car les autres dolls étaient toujours aussi loin et aucune n'osaient approcher même si presque tout les regards étaient braqués sur la demoiselle aux jolis cheveux bleus et lui. Il ne calcula même pas les autres dolls car vu qu'elles étaient craintives il pourrait faire un trait dessus car elle ne pourrait pas défendre Nanase. Et il était trop occupé à regarder celle en face de lui tout en s'inquiétant quand même pour elle. Il espérait qu'elle lui dise qu'elle n'était pas blessée sinon il irait d'urgence à l'hôpital pour aller la soigner car les scientifiques n'étaient même pas venu pour voir. Elle se présenta ensuite en disant qu'elle s'appelait Ephéline, c'était vraiment un magnifique prénom qu'elle portait et elle lui avait également demander ses critères. Il souria en se demandant :

*Est-elle pressée de savoir si elle va répondre à mes choix pour devenir ma doll, enfin si elle le souhaite?*

Il était impatient lui aussi d'entendre les réponses de celle-ci par rapport à ses critères puis il l'entendit répondre par rapport à la bagarre. Ainsi il avait vu juste et il se sentit rassuré même si elle n'avait pas complètement répondu pour dire si elle était blessée ou non, mais il n'en rajouta pas car il pensait que si elle était vraiment blessée elle lui aurait dit pour qu'il puisse la soigner. Elle semblait se perdre dans son regard au moins pendant quelques secondes car elle ne le lâchait pas trop et elle semblait être quelqu'un de très franche mais surtout d'adorable car le ton de sa voix était vraiment mélodieux. Puis elle lui posa une question, il acquiessa pour lui faire comprendre qu'il allait lui répondre en disant :

"D'accord, j'essaierai de répondre au mieux aux questions, mais d'abord j'aimerais que vous regardez cette liste de critère et que vous me dites si vous êtes proche ou non de chacun de mes choix."

Il sortit alors de sa poche sa fameuse liste et la montra à la jeune fille, sur celle-ci était écrit les choix suivants : Sûr d'elle, jolie, marrante, rêveuse et qui sait se battre. Il la regarda espérant entendre qu'elle correspondait à presque tous ce qui était écrit, le seul point qu'il ne savait pas trop c'était l'humour de celle-ci mais en tout cas il aimait le son de sa voix et elle répondait aux restes. Puis réfléchissant un peu, il repensa au fait qu'elle s'était présentée et pas lui, il se donna un coup sur le front et soupira:

"Mais que je suis impoli, pardon, enchantée Ephéline, je m'appelle Alexis. Et est-ce que je peux te tutoyer, j'aime pas trop vouvoyer les autres et n'hésite pas à me tutoyer aussi si c'est plus simple"

Il la regarda puis son regard s'éleva vers le ciel qui était vraiment lumineux car il n'y avait aucun nuage à l'horizon même s'il pouvait quand même sentir un peu de vent. Il avait envie de s'asseoir sur l'herbe un peu comme un enfant profitant d'une balade. Il lui fit signe de s'asseoir espérant qu'elle le fasse puis lui le fit quelques secondes plus tard pour profiter de la vue qui s'offrait devant lui tout en sentant le vent lui effleurer la peau. Il n'avait pas peur de se salir et de toute façon, il aimait bien le contact avec le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 02/01/2013
avatar
Je suis Ephéline
MessageSujet: Re: Du cobaye à la jeune femme[Alexis] [Terminé] Lun 7 Jan - 20:15

Il lui rendit son sourit, il était assez charmeur faut dire. Elle se demandait comment tout cela allait se passer, les chercheurs ne sont même pas la pourvoir ce qui s'y passe. Toutes les autres filles restaient au moins à quinze mètres, elle fessait si peur que cela. En tout cas elle attendait une réponse de sa part, mais elle redoutai celle-ci.. Elle fut en effet surprise quand il accepta, elle en était heureuse enfin une personne voulant bien répondre à ses questions. En même temps il lui remit un feuille ou il y avait inscrit les fameuse critère. Elle fit bien attention à ce qu'il était marqué, elle fit de grand yeux quand elle vit qu'il demander une bagarreuse. Il n'y avait pas que cela, elle devait être joli, pour cela elle avait toute ses chance. Elle devait être aussi rêveuse, marrante et sur d'elle. Bon elle répondrait pratiquement à tout les critères sauf peut être marrante. A vrai dire personne ne lui a dit quelle était marrant, donc elle l'ignorait. Bon d'abords par où commencer, est-ce qu'elle pose sa question avant ou elle répond au critère. Hum dure choix passer son envie personnelle ou celui de l'homme avant. Elle décida de répondre d’abord à ses critères, si cela pouvait la faire sortire d'ici. Enfin si quelqu'un voulait bien d'elle, au fond on ne sait jamais ce que pense les gens. Elle lui sourit avant de lui répondre, il ne faut pas l'inquiété quand même.

J'ai tout vos critère à pars un malheureusement, je ne sait pas si je suis marrante.

Elle avait l'aire triste, après tout est-ce qu'elle devait tous les remplir. Il ne l'avait pas préciser, en tout cas elle rit quand il se frappa le front, il semble qu'il a oublier de se présenter. Il s'appelle donc Alexis, un prénom très royale. Elle fut subjugué pas ce qu'il venait de dire. Normale qu'il peut la tutoyer, mais elle aussi pouvait, est-ce qui prenait les femmes sur un pied d'égalité ? Elle voulait en savoir plus sur ce jeune homme. Mais d'abord ses questions, aura-t-elle ses réponses tant désirés.

Est-ce que vous savez pourquoi on nous crée exactement ? Pourquoi nous n'avons pas le droit à autant de liberté que vous ? Pourquoi nous devons faire toutes vos tâches les plus ingrat et servir vos besoins ? Et comment vous nous considérez-vous ?

Elle avait dit ces questions, maintenant il fallait une réponse. Dans le lots de questions elle avait placer une plus personnelle, après tout est-ce qu'elle le suivrait. Est-ce qui voudrai bien d'elle après tout ses questions. Elle se demanda si il y avait d'autre question à poser ou est-ce qui voudrai lui en poser d'autre. Elle put remarqué qu'il regardait le ciel. Il lui fit signe de s’asseoir dans l’herbe, elle trouva cela amusant. Il s'installa, elle fit de même. Elle se plaça à coté de lui, elle regarde le ciel si bleu. Une larme se mit à couler sur sa joue, la premier depuis longtemps. Elle avait peur, peur de quoi, de rester ici pour l'éternité. Au fond elle était sensible, mais pas trop, elle se bat toujours aussi bien même avec des larmes.


Excuser moi pour ses larmes d'habitude je ne pleure pas

Elle lui fit un petit sourit, elle ne voulait pas l'inquiété ou qu'il s' apitoie sur son sors. Elle n'aime pas qu'on est pitiez d'elle. Elle était forte, assez pour supporté des coups aussi bien que moralement et physiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Date d'inscription : 01/01/2013
avatar
Je suis Alexis Ayano
MessageSujet: Re: Du cobaye à la jeune femme[Alexis] [Terminé] Mar 8 Jan - 17:12

Alexis était installé depuis maintenant quelques minutes sur l'herbe profitant de la vue qu'il avait et il aimait bien sentir le vent sur son visage. En effet, il ne profitait jamais de faire cela car il était très occupé par son boulot et ça lui arrivait aussi de faire des heures supplémentaires. Mais là aujourd'hui il en avait l'occasion et ne s'en priva pas du tout. Il souria en la regardant et en repensant à la réponse de celle-ci qui ne savait pas si elle était marrante ou pas. Il avait écrit ce critère sur cette feuille mais en même temps ce n'était pas celui-ci qui était le plus important pour lui, c'était principalement les deux suivants : le fait qu'elle sache se battre et qu'elle soit sûre d'elle. Il souria et les autres dolls n'étaient toujours pas revenues vers eux ni parties prévenir quelqu'un en passant la porte donc il serait tranquille. Cependant l'expression d'Ephéline avait changé car d'un coup elle était devenue un peu triste comme si elle avait peur d'être rejetée à cause de ce critère, il voulut la rassurer mais il se fit prendre de vitesse par ses interrogations. Il avait écouter les questions de celle-ci et réfléchit pendant quelques minutes avant de lui répondre en la rassurant tout d'abord.

"Ephéline, ne t'inquiète pas pour le critère du fait d'être marrant ou pas, il n'est pas primordial pour mon choix et je pense te prendre sous mon aile si tu veux bien et que mes réponses te vont. Ensuite par rapport à tes questions alors pour commencer, les dolls femmes sont créées pour permettre la re population de la ville car toutes les femmes humaines sont mortes à cause d'une bombe, et comme les hommes se sentent seuls et ont besoin de femmes, ils vous créent. Ensuite concernant les libertés, ça dépend des créateurs certains laissent plus de libertés quand ils font confiance à leur doll ou qu'ils les considèrent comme un membre de leur famille. Sinon ils peuvent avoir la sensation d'être soumis et détestent ce sentiment d'impuissance".

Il reprit son souffle et prit de nouveau son temps pour réfléchir à la meilleure manière de lui répondre tout en la réconfortant aussi car son but n'était pas de l'effrayer pour qu'elle ait peur de lui voir de tout les êtres humains qu'elle croiserait plus tard à cause de la réponse. Il caressa l'herbe et puis il reprit les réponses à ses questions tout en regardant en face de lui pour ne pas croiser le regard de la jolie demoiselle même s'il aimait la regardait.

"Cela dépend des maîtres, ils ne sont pas tous comme ça après ça dépend de plusieurs choses, en premier y en a qui ont beaucoup de travail et qui aiment bien la propreté tout de suite donc ils leur font faire leurs tâches. D'autres sont plus gentils et sont eux même maniaque de la propreté ce qui est mon cas personnellement. Et pour finir, je traite ma doll comme une femme normale et c'est moi qui fait les tâches ménagères chez moi"

Il l'entendit s'asseoir à ses cotés, il était content qu'elle n'ait pas peur d'être proche de lui, il lui fit un très joli sourire puis la regarda. Puis il reporta son regard en l'air pour observer le ciel qui était vraiment magnifique. Il attendit une réaction de sa part par rapport à ses réponses et l'entendit parler d'une larme, il porta de nouveau son regard sur elle et vit cette larme sur sa joue. Il fouilla dans l'autre de ses poches et va lui sécher doucement cette larme en lui essuyant avec un mouchoir.

"Je te trouve adorable Ephéline et je suis heureux de t'avoir rencontrer."

Il se perdit un peu dans son regard et se sentait vraiment bien en sa compagnie, il resta sur l'herbe et avec une légère douceur il lui fit un petit bisou sur la joue en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 02/01/2013
avatar
Je suis Ephéline
MessageSujet: Re: Du cobaye à la jeune femme[Alexis] [Terminé] Mer 9 Jan - 19:09

Ils étaient assient dans l'herbe, le moment présent était fabuleux. On avait rien à y redire, elle avait finis pas posé ses questions, elle en fut heureuse car celui si lui répondis. Leur création était question de sauver le monde. Certains hommes l'avait oublier, car il fessait d'elle leur esclave. De plus elle son morte pas leur faute, comme si il fallait crées un bombe atomique et la lancer. Encore une fois ces la femmes qui prend, l'histoire ne fait que ce répété. Reste à savoir comment il considérait les femmes, elle eut vite sa réponse. Il la respectai, plutôt maniaque comme il dit, il préfère faire le ménage lui même. Est-ce qu'il sait cuisiner ? Cela n'est pas grave car elle aime cuisiner. Est-ce qu'il a déjà quelqu'un d'autre chez lui ? Elle n'avait pas trop envie de se retrouvé seule, du moins pour l'instant. Elle le connaissait à peine, même si il est gentil. Elle ne pouvait pas lui accordait sa confiance comme cela. Même si elle en avait très envie, mais vaut mieux le connaître. Elle fut déjà rassuré qui la considèrait comme une femme, même si elle n'est qu'une réplique.Elle fini pas tilté qu'elle correspondait au critères demander, sauf peut être pour l'humour. Après tout comme il dit si bien cela n'est que secondaire, elle allait peut être sorti d'ici. L'enfer serai loin, est-ce qu'elle voit le bout du chemin de se long tunnel sombre. La journée commence à toucher fin et personne n'était encore venu voir ce qu'il fessait. C'est fou qu'il son en sécurité ici, imaginons que c'est un fou dangereux et qui les tues tous maintenant. Il se retrouverait sans dolls à vendre, quelle beau travaille franchement. Elle serai arrive si il lui proposait de parti avec elle. Cependant elle aurai aimé qu'il ne voit pas la larme qui avait couler le long de sa joue. Mais hélas, il la remarqua, elle vit qu'il prit un mouchoir de sa poche afin de l'essuyer. Elle se mit à rougir au contact du mouchoir, bon c'est surtout au geste. C'était la premier fois qu'on avait un geste tendre envers elle. Il prononça quelque mot gentil, elle en fut tout retournée d'habitude on la traite de monstre, sauvage, bête sanguinaire petite poupée dépravée. Mais on ne lui avait jamais dit qu'elle était adorable et encore moins qu'on est content de la rencontré. Généralement on fuit son passage, même les hommes de mains des gérants des magasins de poupée ont peur d'elle.

Merci pour ce compliment et euh moi aussi je suis heureuse de vous avoir rencontrée.

Maintenant qu'elle sait qu'elle peut lui poser des questions elle ne vas pas se gêner. Il lui restait une question sur son état de femme et l'autre c'était plus personnelle. Mais elle fut prit de vitesse pas le jeune homme qui vient lui faire un bisou sur la joue. Elle vira au rouge pivoine, elle n'osait plus regarder devant ni derrière surtout que les autres fille pouvait voir son état. Il devait la trouvé bizarre d'un coup, elle fit comme si elles n'étaient pas la. Après quelque minute, elle revient à elle et fini pas poser ses questions, ses dernières questions pour le moment.

Puisse qu'on est la copie de ses femmes, est-qu'on peut avoir des enfants ? Euh vous aimé quoi comment aliment, et que faite vous dans la vie ?

Elle posa ses dernière question timidement, elle se poser la question intérieurement. Pourquoi elle lui à poser ces question la, cela ne la concernait pas du tout. Heureusement qu'elle n'a pas poser si il y avait déjà quelqu'un chez lui. Elle se sent vraiment comme une idiote.


Excuser moi de vous poser c'est question absurde.

Elle n'osait plus le regarde en face, préférant regarder le ciel que ses beau yeux orangé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Date d'inscription : 01/01/2013
avatar
Je suis Alexis Ayano
MessageSujet: Re: Du cobaye à la jeune femme[Alexis] [Terminé] Jeu 10 Jan - 12:59

Alexis était vraiment bien en compagnie de la jeune demoiselle sur l'herbe, elle était très gentille, assez proche de lui car elle avait répondu à ses critères sans hésitation et en même temps semblait faire de son mieux pour être la plus franche possible. Il se doutait qu'elle était vraiment franche car elle ne semblait pas trop réfléchir avant de répondre. Il leva de nouveau son regard vers le ciel, il commençait à se faire tard mais en même temps le temps passe tellement vite quand on est en très bonne compagnie n'est-ce pas? Il repensa au bisou qu'il venait de lui faire sur la joue, il rougit légèrement car c'était la première fois qu'il faisait cela instinctivement et vit qu'elle aussi avait rougit, cela le fit sourire. Il avait bien aimé le contact sur la peau de la jeune doll, en effet, sa peau était vraiment très douce et cela lui avait fait plaisir de lui faire. Il commençait à s'attacher légèrement à elle et il voulait qu'elle vienne avec lui chez lui, il était décidé, c'était elle et personne d'autre et même si quelqu'un essayerait de lui faire d'avis il n'y arriverait pas. Pour être franc, il avait craqué sur cette doll et puis c'est tout. Il reporta son regard sur elle et l'écouta en souriant, elle lui avait posé encore des questions, cela ne le dérangeait nullement de lui répondre car au moins il pouvait entendre son joli timbre de voix. Il se gratta derrière l'oreille essayant de se rappeler ce qu'on lui avait dit par rapport aux enfants et l'entendit s'excuser de poser des questions, il lui répondit alors le plus clairement possible :

"Tes questions ne sont pas absurdes, pour répondre à la première, j'ai du moi aussi me renseigner et voici ce que je sais. Vu que tu es une femme doll tu peux avoir des enfants mais seulement avec un humain, quand c'est un mélange entre deux dolls il n'y a pas reproduction et des dolls hybrides ne peuvent pas avoir d'enfants non plus. Ensuite j'aime un peu de tout je ne suis pas très difficile pour manger à part juste les fruits de mer que je n'aime pas. Et pour terminer je suis serveur dans un bar mais j'aimerais bien trouver un bar plus grand et être un peu plus payé".

Il se releva ensuite lui tendant la main pour l'aider à se relever si elle le souhaitait et porta son regard vers la porte pour pouvoir repasser dans la salle d'exposition et ensuite regagner sa voiture. Plusieurs dolls étaient restées à coté de la porte sans doute parce qu'elles étaient curieuses de savoir si Ephéline partirait ou pas d'ici tandis que d'autres étaient rentrées. Il porta son regard sur la jeune fille ayant la regarder, ses cheveux lui faisaient penser à la mer et il se dit qu'il aimerait quand même avant de partir lui poser une question importante:

"Ephéline, est-ce que tu me ferais l'honneur de devenir ma doll pour pouvoir venir chez moi j'en serais vraiment heureux."

Il espérait qu'elle répond par l'affirmative car sinon il s'en voudrait de devoir la laisser ici alors que lui avait eu un coup de coeur pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 02/01/2013
avatar
Je suis Ephéline
MessageSujet: Re: Du cobaye à la jeune femme[Alexis] [Terminé] Mar 15 Jan - 14:29

Toujours assis dans l'herbe à regarder le ciel, d'ailleurs on pouvait remarqué qu'il commencait à se faire tard, le temps avait pas si vite tellement vite qu'elle voudrait qu'il s'arrête. Mais hélas on ne pouvait arrête le temps, tout était maintenant question d'heure, elle fut heureuse néanmoins d'être en sa compagnie. Un agréable compagnie venait d'un maître, certes il n'est pas comme les autres faut l'avoué. Il est doux, calme patient et il répondait à ses questions chose quelle appréciait grandement. En parlant de question, Il ne l'est trouvait pas absurde, elle sourit, car il lui répondait encore. Il savait lui même renseigner, voulait peut être avoir des enfants qui sait au fond. Donc si elle avait bien comprit humain et dolls peuvent se reproduire et pas entre eux. Les hybrides non plus ne pouvait pas, hybride et humains le pouvait-il ? Encore une question à poser mais plus tard plus tard. Faut pas l'assommer avec tout ses questions, même si elle voulait savoir. Ephéline sourit de plus belle après tout c'était la première fois quelle pouvait avoir une discussion avec une autre personne. Les scientifiques oublions les car ils les considèraient comme des cobayes et les autres maîtres vaut mieux ne pas en parler. Les autres filles finir pas rentrée, elles en avaient marre d'attendre qu'il fasse attentions à elles. Ephéline avait noté le fait qu'il n'aime pas les fruit de mer, bon chose quelle devrait pas cuisinier si elle va avec bien sur. A part cela elle pourrait faire ce quelle veut comme aliment, chose assez facile et de plus elle pourrait varier les plaisir. De plus il avait dit oui il travaillait reste à savoir l'endroit maintenant, ben oui si elle allait avec lui elle pourrait aller le chercher, enfin tout dépend si il travaille du soir ou en journée. Faut savoir aussi si il allait la prendre après tout et si il avait déjà quelqu'un. Il se leva et lui tandis la mains afin de l'aider à se lever. Elle prit sa mains et se leva, elle avait les jambes engourdi à force d'être assise dans l'herbe même si c'était agréable. Il fini par prononcer les mots magique, il voulait bien d'elle, il lui avait demander. Elle ne put cacher sa joie, elle sauta partout même à son cou. Bien sure il fallait lui donner une réponse même si sa réaction était clair.

oui, je veux bien venir avec vous

Ephéline lui prit la mains et l’emmena à l'intérieur, ben oui il fallait faire les choses dans l'ordre. Elle n'avait pas trop envie de demander aux scientifiques, elle voulait partir comme ça avec lui, mais hélas sans se foutu collier elle serait vite rattrapé si elle sort sans lui. Elle ne voulait pas finir au magasin de poupée avec ce gérant puant et ses sous-fifres ou pire à la fourrière l'endroit qui ne faut surtout pas aller. Tout les autres fut surprise, car en effet elle allait parti d'ici,on pouvait vraiment voir la jalousie dans leur yeux. Cela rendait particulièrement Ephéline heureuse, car elle ne pouvait plus supporté toutes ses bécasses, elles se pavanaient à longueur de journée afin d'être choisi par un maître. Le plus surprenant la dedans c'est que c'est elle qui a accepté un maître pas parce qu'elle voulait sortir d'ici, mais parce quelle se sent bien avec. Les scientifiques la regardaient avec de grand yeux et regardaient le jeune homme.

Euh êtes-vous sure de vouloir prendre cette Dolls ? Car elle n'est pas des plus gentille.

Il montra une autre dolls allongé sur un table, Ephéline l'avait reconnu, c'était la jeune dolls qu'elle avait battu en combat. En effet elle était dans un sale état, elle n'osait pas dire un mot, en effet est-ce qu'il va la prendre vue l'acte quelle à commit. La jeune fille était allonger, avec quelque fracture et pourtant Ephéline s'en sort avec quelque bleu c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Date d'inscription : 01/01/2013
avatar
Je suis Alexis Ayano
MessageSujet: Re: Du cobaye à la jeune femme[Alexis] [Terminé] Jeu 17 Jan - 13:35

Alexis avait regardé un bref instant derrière lui car il avait cru entendre le bruit de la porte qui mène à la salle d'exposition s'ouvrir et en effet, les autres dolls étaient rentrées se mettre à l'abri car le vent commençait à se faire un peu glacial. Il souria car au moins maintenant il n'était qu'à deux et c'était le plus important pour lui pour le moment. Ensuite il leva la tête pour observer le magnifique soleil qui commençait doucement à descendre pour aller se coucher et il se faisait tard même si on était vers la fin d'après-midi vu qu'on était en hiver. Après vu qu'il n'avait pas encore entendu la réponse d'Ephéline, il porta son regard sur la jeune femme, il était assez impatient d'entendre la réponse de celle-ci mais surtout sa voix. De plus, il voulait la prendre dans ses bras pour lui faire un énorme câlin si celle-ci lui répondait par l'affirmative. Cependant si elle lui disait non son visage changerait instantanément d'expression, il serait triste et la laissera là toute seule pour demander la création d'une autre doll sur mesure aux scientifiques. Sa réponse arriva enfin et il fut à la fois surpris mais surtout très content de a réaction de celle-ci, il ne s'entendait pas du tout à ce qu'elle lui saute au cou. Il la serra alors tendrement contre lui et lui dit:

"Euh, merci Ephéline, j'en suis ravi"

Ensuite elle lui prit sa main pour se diriger vers la salle d'exposition, il aimait le contact de sa peau avec la sienne et la suivit sans rien dire. Elle était vraiment très douce et aussi pressée de quitter cet endroit enfin c'était l'impression qu'il avait et il la comprenait très bien car il aurait fait pareil qu'elle. Ils rentrèrent de nouveau dans la salle d'exposition, tous portèrent leur regard sur eux comme si c'était des inconnus. Alexis soupira car il détestait tout ses regards et souria en sentant la joie de la demoiselle. Il regarda une à une chacune des dolls présentes et vit dans leurs yeux une sorte de rage mais surtout de la jalousie envers celle qu'il avait choisi. Même les scientifiques semblaient outrés par cette conclusion et ils lui avait demandé s'il voulait bien la prendre, Alexis leur répondit :

"Oui c'est un honneur pour moi de l'avoir comme doll j'en suis sûr et certain, personne ne me fera changer d'avis et comme vous l'avez lu je cherche une bagarreuse et elle convient parfaitement."

Le jeune homme ne l'avait pas pris que pour ça, c'était surtout pour sa beauté et il se demandait comment ils réagiraient tous si en fait il leur disait qu'il avait eu un coup de foudre pour elle. Il n'osa pas poser la question car après tout il n'avait pas besoin de savoir la vraie raison et laissa un joli sourire sur son visage. Après la phrase d'un des scientifiques concernant une doll allongée plus loin, il fit juste par acquis de conscience un regard vers elle puis reporta assez vite son attention vers les scientifiques pour pouvoir sortir ensuite au plus vite.

"Puis-je avoir toutes les affaires d'Ephéline et les papiers à remplir pour son adoption ainsi qu'un collier provisoire car je lui en achèterai un"

Il attendit le retour des scientifiques avec ce qu'il avait demandé et commença à remplir les papiers caressant doucement les doigts de la jeune fille et la laisserait choisir le collier qu'elle voudrait pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 02/01/2013
avatar
Je suis Ephéline
MessageSujet: Re: Du cobaye à la jeune femme[Alexis] [Terminé] Ven 18 Jan - 15:48

Ephéline ne savait pas trop comment il allait réagir face à cette jeune fille, car il se pourrait qu'au final il ne voudrai plus d'elle. Il la trouverai trop violente à son goût, après tout elle était douée pour casser les jouets des autres. Elle le regardait afin de savoir ce qu'il pourrait dire ou faire. Les autres jeunes filles regardait la scène avec attention, car il se pourrait bien quel reste. Et puis d'abord pour, quel raison il voudrai quelle reste.Bon certe c'est un bon chien de garde, elle a déjà fait fuir des voleurs. Mais sait pas une raison de la garder si ? Elle ne voulait pas rester ici, elle voulait goûter à la liberté enfin la semi liberté. Mais tout ses doutes se dissipa ire , car il voulait bien d'elle. Heureusement que c'est une bagarreuse quand même. Les scientifique restèrent perplexe et les filles aussi. Ils se demandaient si il n'était pas fou ce type. Ephéline se posa aussi la question Oo , elle avait faillit tué la jeune fille quand même. Elle en aurai pour des mois et des mois a s'en remettre. En tout cas elle n'allait pas se faire prier, elle alla choisir un collier, ben oui faut bien. Elle prit un basique après tout il allait lui en acheté un autre. Pendant ce temps la, il remplissait les papiers, les papiers de sortie. Vive la liberté bon oui mais on va pas toujours chipoté la dessus. Bon une fois la chose dite faite, ils pourraient partir mais parti où telle est la question. Faux d'ailleurs poser la question après tout. Elle vient de réaliser qu'il avait demander ses affaires, quelle affaire Oo elle n'avait rien. Bon si elle avait ce quelle porte mais rien d'autre. Elle le regardait lui montra tout ce quelle avait, ben oui pas très fourni en affaire ici sauf les affaires financier.

On va allez ou maintenant ? Et j'ai que ça comme affaire.

Elle avait poser sa question, en tout cas elle était prête à parti d'ici. Elle se dirigea vers la porte tenant le bras d'Alexis. Une autre question lui vient à l'esprit, ben oui comment elle doit l'appeller maintenant maître ou Alexis.

Comment dois-je vous appeler et est-ce que je peux vous tutoyer ?

[hors rp: désoler c'est un peut court -_-]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Date d'inscription : 01/01/2013
avatar
Je suis Alexis Ayano
MessageSujet: Re: Du cobaye à la jeune femme[Alexis] [Terminé] Lun 21 Jan - 13:36

Alexis attendit de voir les scientifiques bouger pour aller chercher les affaires de sa doll mais personne ne bougea, il se demandait pourquoi car pour lui elle devait au moins avoir même un objet propre à elle non. Les scientifiques devaient le prendre sans doute pour un fou mais bon il n'ajouta rien pour ne pas risquer de s'enfoncer un peu plus. Son regard fit le tour de la pièce pour essayer de camoufler la gourde qu'il avait fait mais en même temps il ne le savait pas. Puis la voix de sa douce doll se fit entendre et elle confirma bien en disant qu'elle n'avait pas d'autres affaires. Il soupira mais bon en même temps c'était peut être mieux. Puis il continua à remplir les différents papiers en essayant d'aller le plus vite possible pour pouvoir s'en aller au plus vite de cette salle et de rejoindre sa voiture. Il posa de temps à autre son regard sur sa doll qui était parti chercher un collier, il la vit revenir un peu plus tard avec un collier assez basique.

"C'est provisoire, je t'en offrirai un plus beau un peu plus tard"

Ensuite il tendit les papiers complétés au scientifique le plus proche qui prit le temps de les lire, Alexis perdait patience car là il en avait marre de cet endroit. Puis le scientifique confirma que tout était en règle et qu'il pouvait partir avec elle. Elle lui avait poser la question de savoir où ils allaient allés mais lui n'en avait aucune idée pour le moment. Il réfléchit quelques secondes pour ne pas qu'elle croit qu'il ne l'avait pas écouté et il pensa qu'ils pourraient profiter d'un bon petit restaurant et d'ensuite aller faire un tour au parc ou ailleurs s'il n'était pas trop tard et qu'elle ne souhaite pas voir tout de suite sa nouvelle demeure. Il se redressa puis tout en souriant, il prit le bras d'Ephéline pour se diriger vers la porte. Il regarda les différentes dolls en avançant et en souriant un peu pour se foutre d'elle car ce n'était pas elles avec lui et une fois dehors il allait lui répondre mais elle le devança en lui posant une autre question. Il l'écouta puis lui caressa doucement sa joue en répondant :

"Tu peux me tutoyer, je préfère car pour moi tu es une femme comme une autre et non pas quelqu'un d'inférieur et tu peux m'appeler Alexis voire Alex si tu préféres les surnoms, et toi? tu as un surnom n'hésite pas à me le dire si tu veux que je t'appelle comme ça"

Il reprit ensuite son bras et marcha doucement il profitait de la tenir par le bras et d'observer le soleil qui se couchait pour se diriger vers la voiture. Arrivé au niveau de la voiture, il lui ouvrit la portière pour qu'elle puisse s'installer puis alla à son tour s'installer sur son siège. Il prit le temps de l'observer un peu pour voir si elle était vraiment heureuse d'être en sa compagnie puis il lui dit :

"Oh pardon pour le retard de réponse, je pense qu'on va aller manger dans un restaurant que je connais et ensuite soit on rentre ou soit on va faire un tour au parc, qu'en penses-tu?"

Il attendit la réponse de celle-ci et se dirigea ensuite vers le restaurant qu'il connaissait et espérait qu'elle allait se régaler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Du cobaye à la jeune femme[Alexis] [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Du cobaye à la jeune femme[Alexis] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jeune Femme Haitienne Vendue a Montreal Recherche identite
» L'arrivée d'une étrange jeune femme.
» - Event II - Jolie Jeune Femme... Fatale !
» Janvier 96 - La jeune femme qui ne ... - Londres - Rab'
» La vie trépidante d'une jeune fille en manque d'aventures...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dolls Master :: Hors R.P. :: Rps Finis-